Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 08:51

Un Week End de stage Photo avec modèles

les 25 et 26 Février 2017

Participez à un Weekend de stage Photo avec des Modèles

  • trois photographes formateurs : Daniël Besombes , Philippe Hogedez , Dorvan Crea Photo
  • 4 modèles expérimentés : Amélie N , Aufélie Chassaing , Zizy First , Ariane Lumen
  • assistantes : Mélissa Bouagal et Ariane Lumen

Vous voulez en savoir plus ?

C'est par ici

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 09:01

Les Stages Photo de Colart24

(Collectif Artistique de Saint Georges de Montclard - asso déclarée loi 1901)

Les dates : 25 et 26 Février 2017 et tous les renseignements se trouvent sur le lien suivant

Stage Photographes avec Modéles Ateliers - Workshop

Les Intervenants :

Philippe Hogedez, spécialité photographie d'art. 

Philippe Hogedez

Le 26 Février 2017 (Dimanche après midi du stage) il organisera un shooting de nu avec un des modèles.

photos par Philippe Hogedez
photos par Philippe Hogedez
photos par Philippe Hogedez
photos par Philippe Hogedez

photos par Philippe Hogedez

Daniël Besombes , photographie de reportage , journalisme , voyage.

Daniël Besombes

 

Photos de Daniël Besombes
Photos de Daniël Besombes
Photos de Daniël Besombes
Photos de Daniël Besombes

Photos de Daniël Besombes

Jules Vanwordragen, alias Dorvan Crea Photo la photographie créative , photographie du bucolique, les ombres et la lumière , mise en scène

Jules Vanwordragen

 

Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo
Photos de Dorvan Crea Photo

Photos de Dorvan Crea Photo

Les Modèles :

Amélie N , Auphélie C , Zizy First , Ariane Lumen

Voir des photos avec Amélie N ici

Les Modèles
Les Modèles
Les Modèles
Les Modèles

Les Modèles

Les assistantes Ariane Lumen et Mélissa Bouagal

Ariane Lumen et Mélissa Bouagal
Ariane Lumen et Mélissa Bouagal

Ariane Lumen et Mélissa Bouagal

Le stage se déroule dans un cadre exceptionnel , la description est sur le lien ci-dessous !

Le Cadre

Le stage se déroule dans un cadre exceptionnel situé dans le centre du Périgord ,  vous pouvez y dormir le samedi soir, les repas sont compris dans le stage

 

Des questions ? Des renseignements ?

Contactez-nous (cliquez)

Repost 0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 07:43

Stage de Photographie avec Modèles, atelier - Workshop

Premier stage les 25 et 26 Février 2017

Deuxième stage les 25 et 26 Mars 2017

de 10 h 00 à 18 h 30 le samedi et de 9 h 30 à 17 h 30 les dimanche.

Participation : 225,00 € , incluant les repas de samedi midi, samedi soir, petit déjeuner le dimanche matin, repas de midi le dimanche. Possibilité de loger sur place le samedi soir (nous consulter - places limitées) moyennant un supplément de 20,00 €.. Connexions internet et wi-fi sur place. Minimum 5 et maximum 8 photographes.

Prérequis : les stages s'adressent aux photographes amateurs et/ou débutants qui possèdent les bases minimums théoriques de la technique photographique (maîtriser les notions d'ouverture / vitesse , etc...)

Objectifs : se perfectionner en photographie numérique , apprendre la gestion de la lumière naturelle , apprendre à diriger un modèle , la mise en scène.... vous travaillerez dans plusieurs groupes , avec chaque fois un formateur et modèle différent.

Le lieu : les installations de l'association ZAP'ART VAUCLAIRE à 24700 Montpon Ménestérol

Le cadre : Ancien couvent du 14ième siècle,  domaine de 90 ha, salles d'intérieur , de réunion, Prairies ,ancien cimétière, gymnase, parcours de santé et bien plus encore. 

Les formateurs : au nombre de trois photographes passionnés et expérimentés.

Modèles : expérimentés , hommes et femmes.

Organisation : Collectif Artistique de Saint Georges de Montclard

                        Le Bourg, 24140 Saint Georges de Montclard

                        association déclarée loi 1901

Adresse de correspondance : Julien van Wordragen

                                                Les Doulets

                                                24140 Queyssac

tél. 05 53 23 46 88 et 06 32 96 64 40 , email : jvw24@orange.fr 

Les Formateurs :

Philippe Hogedez , photographie d'art

Daniël Besombes, photographie de reportage et journalisme

Dorvan Créa Photo , la photographie créative

 

Programme

  • café accompagné de quelques délices
  • présentation des stagiaires et des books (pour ceux qui le désirent)
  • visite des lieux de prise de vues
  • travaux pratiques intérieur - extérieur , apprendre à diriger un modèle
  • shooting avec un modèle
  • analyse des résultats 

Matériel recommandé 

L'appareil idéal est un reflex numérique avec un objectif de focale dite "normale" , ou un zoom (para soleil recommandé). L'appareil doit disposer d'une position (M). La sensibilité recommandée sera de 200 ISO . Prévoyez une carte mémoire permettant de stocker au moins 300 photos format JPEG et des batteries bien chargées. Vous pouvez prendre avec vous, si vous le souhaitez votre PC portable (n'oubliez pas de calibrer votre écran)

Modalités d'inscription au stage

s'inscrire : Le nombre de places étant limité il est indispensable de réserver le plus tôt possible.

La réservation n'est effective qu'après réception de votre chèque de réservation (50%) , le solde est réglé le jour du stage.

Imprimez et complètez le formulaire d'inscription

Le chèque de réservation est obligatoire

  • merci de libeller votre chèque de réservation à l'ordre de Collectif Artistique de Saint Georges de Montclard
  • possibilité encaissement différé une semaine avant le stage (indiquez au dos)
  • A envoyer à l'adresse suivante: Julien van Wordragen, Les Doulets, 24140 Queyssac

 

  • Vous recevrez 3 mails :
  • accusé de réception de votre formulaire d'inscription
  • réception de votre chèque d'accompte
  • email de rappel 3 jours le début du stage
Repost 0
Published by colart24 - dans photographie
commenter cet article
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 08:59
 
 
 
La République Truffière Indépendante du Périgord
......et où l'on ne manque pas de pétrol
 
 
Dictature Démocratique et Participative
 Journal officiel mai 2016
  drapeau-europc3a9en
 
 
Le Commissaire Européen Benoist Magnat nous communique les dernières directives, le tout mis en page par Justine à Bruxelles (Belganistan).
 
 
 
Oyez, Oyez demoiselles,
 
 
 
vous qui criez contre la saleté, la vulgarité, la paillardise, les cochonneries de bon aloi, les égouts déversés, les vomis ravalés, le toucher rectal, les entrailles étalées, les « nique ta mère », les « suce ton chien », les alcooliques de caniveau,
 
les borderline de la chasteté, les employés municipaux pédophiles, les chancres mous de chez mous, les déversoirs de sperme, les sardines de gel de sexe trop sec, les nuages plombés de vilains mots, des tabloïds aux films X, à la charcuterie baptisée catholique, recyclée halal, évangélisée à la télé, et bouffée par les péripatéticiennes du coin, les culs bordés de nouilles grasses, les anus anoblis par la reine d’Angleterre, toutes ces choses qui n’ont pour objet que le sturpe et le poulpe, l’araignée aux mains sales de Sartre et enfin l’apothéose : le petit baise main du matin et les baisers rigolos sur la joue des jeunes filles.
 
Au fil d'Ariane 233 b
 
 Anna Lumière apprend l'accordéon, sur les conseils avisés d'Yvette Horner. (crédit photo Stéphanie Javerzac)
 
Tout ça pour niquer à cette heure, décharger sa verveine, incuber des MST, jouir du grand air et marteler mots après mots la grandeur de Rabelais, le mixiteur de schtouilles suisse-allemand, de Tours de vice, de moustaches d’espagnol et de sadiques genevoises en tournée dans le grand Monde .
 
Oyez, oyez damoiselles,
 
ne mettez pas encore vos boules quiès dans les oreilles pour vous réfugier dans la pureté froide et originelle, dépourvue de salmonelle et de climatiseur de vagins. Vous les égarées du poumon, les couinantes de frites à répétitions, les poutrelles dans l’œil, les vierges du samedi soir, sautez avec nous dans une bonne soupe délictueuse aux orties fouettantes.
 
Chantez mesdemoiselles les louanges de dieu avec la main au sexe, avec l’Ave Maria des femmes fontaines, du point G dans la gueule, du clitoris en tire-bouchon et de turpitudes multiples.
 
Oyez et chantez, il vous en sera rendu grâce.
 
 
janela
Un peu d'histoire et de Culture !
 
Lettre de George Sand à Alfred de Musset
 
 
  Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde comme la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
dont vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourrez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.
 
 
Réponse d'Alfred de Musset à George Sand
 
Quand je mets à vos pieds un éternel hommage
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un cœur
Que pour vous adorer forma le Créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin, de mes vers lisez les premiers mots
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.
 
  Réponse de George Sand à Alfred de Musset
 
Cette insigne faveur que votre cour réclame
Nuit à ma renommée et répugne mon âme.
 
P6140014
  Echanges par Anna Lumière, acryl sur toile 100 x 80
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by colart24 - dans Gazette
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 14:16

 

 

Evénement BODYPAINTING

Un événement unique au

Club Câlin - La Mouline

24140 Clermond de Beauregard

(route D21e de Bergerac à Périgueux via Vergt)

le 16 Juillet 2016

à partir de 22 heures

 

par l'artiste Belge 

André Bodypainter

 

Bodypainting au Club Câlin le 16 juillet 2016

pour celles qui veulent se voir autrement et qui désirent se transformer, le temps d'un instant en oeuvre d'art éphémère , shooting photo à l'appui !

 

Par beau temps l'événement se déroule autour de la piscine , autour de la piste de dance et le bar , dans le cadre bucolique du Club Câlin .

Repas servis sur réservation à partir de 19 h 30

 

Réservations et renseignements : tél 05 53 82 67 30  et 06 63 49 37 44

Ariane Lumen artiste peintre expose ses tableaux au Club Câlin

Photographes et modèles : vous pouvez participer aux conditions spéciales. Contactez le numéro de tél 05 53 23 46 88 ou 06 32 96 64 40 , séances supplémentaires dans la semaine du 14 juillet 2016 !

 

Voir aussi : http://dorvancreationphoto.kabook.fr/

 

Bodypainting au Club Câlin le 16 juillet 2016

Crédit photos et affiche : Dorvan Créa Photo

 

Repost 0
Published by colart24 - dans Evénements
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 07:31

Saint Georges de Montclard (Dordogne)

Vide Grenier - Brocante

19 juin 2016

de 6 à 18 heures

 

Vide Grenier Brocante

Espace Lambert

route D21e (Bergerac - Vergt - Périgueux)

24140 Saint Georges de Montclard

 

Inscriptions : tél 06 32 96 64 40

ou email : jvw24@orange.fr

prix de l'emplacement  2,50 € le m/l

 

70 % des emplacements sont à l'ombre

voitures autorisées sur l'emplacement à partir de 4 mètres

sur place commodités y compris pour les personnes à mobilité réduite

restauration - buvette

70 à 80 participants

 

Repost 0
Published by colart24 - dans Evénements
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 14:52

Evénement Bodypainting au

Club Câlin - La Mouline

24140 Clermond de Beauregard

les 24 et 25 juillet 2015

par beau temps autour de la piscine

par l'artiste belge André Bodypainting

xxx

affiche et conception originale par Ariane Lumen, artiste peintre à St. Georges de Montclard - 24140

affiche et conception originale par Ariane Lumen, artiste peintre à St. Georges de Montclard - 24140

Deux soirées uniques animées par l'artiste belge

André Bodypainting

pour celles qui veulent se voir autrement

qui désirent se transformer le temps d'un instant en

oeuvre d'art éphémère

Programme d'une nuit de folie en été:

 

  • le 24 juillet 2015 tatouage éphémère
  • le 25 juillet 2015 bodypainting
  •  

Par beau temps les événements se déroulent autour de la piscine dans le cadre bucolique du Club Câlin

Les repas sont  sur réservation :

tél. 05 53 82 67 30 et 06 63 49 37 44

Ariane Lumen, artiste peintre à Saint Georges de Montclard, expose ses tableaux au Club Câlin (cliquez)

Evénement Bodypainting au Club Câlin
Repost 0
Published by colart24 - dans Evénements
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 08:15

Saint Georges de Montclard (Dordogne)

Vide Grenier - Brocante - Bric à Brac

30 Août 2015

ESPACE LAMBERT

Vide Grenier Brocante Bric à Brac 30 Août 2015

Espace Jean - Claude Lambert

route D21E de Bergerac à Périgueux par Vergt

 

  • Dès 6 heures du matin jusqu'à 18 heures
  • Inscription sur place OU par téléphone OU email
  • Installation par ordre d'arrivée
  • prix du mètre linéaire 2,00 €
  • Les véhicules peuvent être placées sur l'emplacement 95 % des cas
  • sur place restauration, buvette et commodités
  • renseignements et informations tél 05 53 81 52 31
  • email :collectif-artistique.sgdm@orange.fr
  • plus de 100 exposants

 

Votre Météo du 30 août 2015 est ICI (cliquez)

Vide Grenier Brocante Bric à Brac 30 Août 2015
Vide Grenier Brocante Bric à Brac 30 Août 2015
Repost 0
Published by colart24 - dans Evénements
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 13:22
 
(Dorvan Création Photographie)
 

Je rentrais d'un long voyage, avec les oiseaux de la nuit plein les yeux. J'étais décidé à réinventer la mer dans le sourire d'une femme, mais déjà elle disparaissais dans les rues du port. Le goût âpre de l'océan me picotait les narines et j'ai vu son visage irradier quand un homme inconnu vint vers elle.

Il paraît que la nuit est un navire et moi j'étais sur ma presqu' île  mentale , bêtement en train de regarder les plaines du non agir. Comme un océan sans phare. L'oiseau me disait de regarder . Je ne regardais plus l'oiseau mais déjà son âme.

Retour d'un Long Voyage

Alors déroulant les filets à l'esprit , je cherchais au fin fond des millénaires le sage , un roi des campagnes antérieures. Il m'apparut et me disait que ce n'était pas moi qu'il fallait chercher , mais elle à ce moment donné dans l'unité du temps du lieu et de l'espace.

J'avais alors compris, et sombrai en même temps navire et marin dans les délices de l'extase universelle.  Le nirvana : seul luxe véritable et démocratique. Le nirvana à la portée de tous , sitôt passé la porte du vide intérieur.

Je rentrais d'un long voyage, avec les oiseaux de la nuit plein les yeux. J'étais décidé à réinventer la mer dans le sourire d'une femme, mais déjà elle disparaissais dans les rues du port. Le goût âpre de l'océan me picotait les narines et j'ai vu son visage irradier quand un homme inconnu vint vers elle.

Il paraît que la nuit est un navire et moi j'étais sur ma presqu' île  mentale , bêtement en train de regarder les plaines du non agir. Comme un océan sans phare. L'oiseau me disait de regarder . Je ne regardais plus l'oiseau mais déjà son âme.

Retour d'un Long Voyage

Alors déroulant les filets à l'esprit , je cherchais au fin fond des millénaires le sage , un roi des campagnes antérieures. Il m'apparut et me disait que ce n'était pas moi qu'il fallait chercher , mais elle à ce moment donné dans l'unité du temps du lieu et de l'espace.

J'avais alors compris, et sombrai en même temps navire et marin dans les délices de l'extase universelle.  Le nirvana : seul luxe véritable et démocratique. Le nirvana à la portée de tous , sitôt passé la porte du vide intérieur.

Repost 0
Published by colart24 - dans photographie
commenter cet article
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 06:54

Vous n'avez toujours pas compris ?

Vous n'avez toujours pas compris ?

Vous les artistes fauchés qui bossez dans des ateliers de merde,

par Jean - Pierre Cramoison (poète - écrivain)

 

Reprendre toute la communauté duchampienne est une besogne tout aussi infernale que vertigineuse : on n’arrivera jamais à démêler cette grappe de crabes, ces illusionnistes de l’ordinaire, ces vanités solidement agrippées comme des tiques à leurs certitudes. Ils ont le carnet d’adresses avec des noms qui leur ressemblent, la servilité et les idées consensuelles qui nous restent en travers de la gorge. Vous les artistes fauchés qui bossez dans des ateliers de merde, sans lumière, pourris d’humidité, vous qui vous gelez les miches quand l’hiver arrive, ne voyez-vous pas la route qui vous a été tracée par vos illustres aînés pour atteindre la notoriété et atterrir dans les grands espaces dédiés à l’art contemporain. Vous n’avez sans doute pas l’esprit assez caressant, le discours suffisamment dilué, le culot intact pour affronter les rendez-vous des grandes biennales d’art. Trop d’artistes tue l’art. Chaque année découvre de nouveaux « talents ». Vous n’êtes pas assez Basel, bande de blaireauteurs ! Comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux avec vos pinceaux, vos couleurs et vos archéo affutiaux des Beaux-Arts. Tout cela est révolu, désuet, encavé, d’un autre temps. Vous avez loupé la marche civilisatrice du mauvais goût. Vous n’avez rien compris. Tant pis pour vous ! Dans les milieux sirupeux où se développe l’allergie à toute forme de création picturale, entendez par là celle qui ne pratique pas la fascination pour l’objet et sa géantitude menant à l’immensitude crétinerie, celle qui révolutionne par son audace, enthousiasme, endiable, s’ajuste pile-poil à son époque, séduit par son intraitable dénonciation, celle enfin qui est baptisée à coups de millions de dollars dans les salons avant-gardisants, le marché, les institutions, les milieux souasoua où les néo-artistes font des ronds de chapeau pour conquérir l’espace, séduire galeristes, collectionneurs, courtiser les conseillers des fondations et les conservateurs de musées, dans ces cénacles-là, ceux de l’indigence d’une bien triste pensée consensuelle, force est de constater que vous n’aurez aucune chance.Leurs accumulations vous barrent le passage. Quand on les entend jaboter entre eux, c’est fou comme ils peuvent s’aimer, être solidaires, fraternels, amitieux, et si en plus on ajoute qu’ils adorent entendre des autres ce qu’ils pensent d’eux-mêmes, ils ne se sentent plus de joie, l’expansion de leur ego déshydraté n’a plus de limites : les voilà au bord de l’épectase, les grandes orgues leur abalourdissent la tête, ils frissonnent en se faisant des bisous-bisous, se souhaitant bien du courage, l’art est un tel châtiment de l’endurance, un tel purgatoire pour vieilles lunes dépeignées qu’il faut se palucher ensemble, se faire du flafla, quitte à servir le même fatigant et monotone refrain, les mêmes idées dépoilées, tout cela accompagné de cet onctueux galimatias viril et courtois qui entretien une servilité de façade. Plus ils sont ratiboisés des méninges, éreintés par la pratique de toutes sortes de courbettes et de platitudes, plus ils se resserrent au creux de cette bonne vieille modernité qui les unit. Moribonds moins au bord de l’abîme que dans les cocktails où s’étale la foireuse pensée autorisée, les voilà qui déballent toute une enfilade de redites où ils se targuent d’avoir dépassé le vieux Marcel ou détourné quelques faiseurs de génie du temps où la peinture était encore un art. Réfractaires au néant, aventuriers de l’âme perdue, retors au réel, prudents dans l’effort et la ferveur, ils préfèrent pimenter leurs discours de quelques énormités de bon aloi, cette chose inouïe dont tout le monde parle sans que l’on sache vraiment de quoi il s’agit, ces mièvreries dont ils raffolent : l’évolution de la société, le sexe, la dénonciation de la culture à la papa. Ces artistes-là sont reconnus comme la conscience du monde, la fine fleur de l’intelligence au service de la lucidité. Dans cet aréopage contemporain où l’art atteint des Everest de stupidité, la duperie, l’imposture, la transgression d’opérette et le détournement prennent des allures de terreur menaçante. Malheur au ringard qui ose porter l’estocade ! Honte à celui qui critique la critique ! Hors les spécialistes point de salut ! C’en est fini de lui, relégué à tout jamais dans l’insignifiance des embués du ciboulot, des rassis du rachis, des mous de la comprenette, des peine-à-réfléchir. L’idée même du beau fait tache ! Leur truc, ou plutôt leur tour de passe-passe, n’a qu’une fonction : vous méduser, vous tétaniser en vous démontrant que votre pitoyable regard n’est pas à la hauteur du monde marchand où l’objet manufacturé est d’un chic culte innovant, des fois que vous soyez cons au point de ne pas avoir retenu la leçon de génie du plombier R.Mutt. Vous faut-il un dessin pour qu’enfin vous entendiez cette chose élémentaire : un artiste peut se saisir de n’importe quoi pour produire, avec une sublime indifférence, une œuvre d’art. Vous êtes d’une autre époque, d’un temps où l’art générait une émotion, cet effluve de l’âme que vous n’avez jamais respiré. Mais attention, un nom c’est aussi fugace que la survie d’un élastique. Gare aux artistes confirmés qui un jour pourraient bien le reprendre dans la gueule. En attendant, vous sucerez les pissenlits par la racine. N’importe, vous serez soulagés de n’avoir ni roté leur modernité ni crevé d’ennui sur le tas d’âneries de leurs tristes ambitions.

Vous n'avez toujours pas compris ?
Repost 0
Published by colart24 - dans Opinions
commenter cet article

Présentation

  • : Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • : Informations sur l'association Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar, activités, artistes
  • Contact

Recherche