Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 13:22
 
(Dorvan Création Photographie)
 

Je rentrais d'un long voyage, avec les oiseaux de la nuit plein les yeux. J'étais décidé à réinventer la mer dans le sourire d'une femme, mais déjà elle disparaissais dans les rues du port. Le goût âpre de l'océan me picotait les narines et j'ai vu son visage irradier quand un homme inconnu vint vers elle.

Il paraît que la nuit est un navire et moi j'étais sur ma presqu' île  mentale , bêtement en train de regarder les plaines du non agir. Comme un océan sans phare. L'oiseau me disait de regarder . Je ne regardais plus l'oiseau mais déjà son âme.

Retour d'un Long Voyage

Alors déroulant les filets à l'esprit , je cherchais au fin fond des millénaires le sage , un roi des campagnes antérieures. Il m'apparut et me disait que ce n'était pas moi qu'il fallait chercher , mais elle à ce moment donné dans l'unité du temps du lieu et de l'espace.

J'avais alors compris, et sombrai en même temps navire et marin dans les délices de l'extase universelle.  Le nirvana : seul luxe véritable et démocratique. Le nirvana à la portée de tous , sitôt passé la porte du vide intérieur.

Je rentrais d'un long voyage, avec les oiseaux de la nuit plein les yeux. J'étais décidé à réinventer la mer dans le sourire d'une femme, mais déjà elle disparaissais dans les rues du port. Le goût âpre de l'océan me picotait les narines et j'ai vu son visage irradier quand un homme inconnu vint vers elle.

Il paraît que la nuit est un navire et moi j'étais sur ma presqu' île  mentale , bêtement en train de regarder les plaines du non agir. Comme un océan sans phare. L'oiseau me disait de regarder . Je ne regardais plus l'oiseau mais déjà son âme.

Retour d'un Long Voyage

Alors déroulant les filets à l'esprit , je cherchais au fin fond des millénaires le sage , un roi des campagnes antérieures. Il m'apparut et me disait que ce n'était pas moi qu'il fallait chercher , mais elle à ce moment donné dans l'unité du temps du lieu et de l'espace.

J'avais alors compris, et sombrai en même temps navire et marin dans les délices de l'extase universelle.  Le nirvana : seul luxe véritable et démocratique. Le nirvana à la portée de tous , sitôt passé la porte du vide intérieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by colart24 - dans photographie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • : Informations sur l'association Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar, activités, artistes
  • Contact

Recherche