Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 16:33

 

 

Édition Spéciale - Ils demandent l'asile politique 

 

30 Voeux réfugiés tchétchènes... 

      Devons nous nous jumeler avec Sacoué en Barousse ?

Gazette du mois de Février 2013 – Journal officiel

 

       République Truffière Indépendante

 

Saint Georges de Montclard

              

Menacés au même titre que nous par le Périgordisthan du Nord la panique embrase les habitants de Languedoquisthan, plus particulièrement les paysans poètes et anarchistes de Sète. D'habitude ce sont des irréductibles mais là ils s'inclinent devant vous, reconnaissant notre courage et abnégation face au danger, en l'occurrence devant moi. Après avoir vu trembler le pastis dans leurs verres , objet de toutes leurs inquiétudes, ils ont pris conscience que leur avenir est en train de se faire assassiner.

304229 527936150560567 1780932031 n n jung

photographie Nadia Jung (Sao Paulo - Brésil)

Qu'à force de  chier sur le fascisme leur vie est devenue l'enfer, qu'ils vivent dans un ghetto. Il n'y a plus de sardines, et il n'y reste que des morues à – la – langue – pendante. Pire: leur piquette rouge locale est carrément imbuvable ! Que 80 % de la population est au travail, soit un record, surtout en Languedoquisthan. Même les filles de bonne vertu , celles à l'odeur de morue quand elles transpirent en été , en sont réduites à contempler la mer, désormais vide de ses baleines et méduses qui n'ornent plus que leur plage. Le mot CORNICHON est interdit dans tous les bars , les habitants sont obligés de se contenter de gros NICHON. Ceci amène le poète paysan et chef anarchiste quasi libertaire – mais sait – il seulement où il met les pieds ?- à demander le...............

 

 16 34 21 413 file

      Cornichon ou gros Nichon ?

..............Droit d'asile à notre République Truffière Indépendante,

 

 

 

Notre Dictature Démocratique Participative..........

 

 femen

      .......voudra-t-elle des méduses et baleines ?

Problème : sous la conduite de leur chef présumé, originaire de Toulouse, ville rose et berceau du célèbre téléphone du même nom et du terrorisme, ils amèneront l'autogestion, dont ils connaissent tous les échecs.

 

 6a00d83536dae569e20115708ca741970b-800wi

      Les habitantes du Languedoquisthan veulent travailler. 

Ils disent vouloir humer nos truffes, et tondre l'herbe qu'il croient plus verte ici qu'ailleurs, comme les sangliers broutent les pelouses, ces pauvres minous, et pensent ainsi faire du foin. Ils veulent aussi que la sécu rembourse les apéros et légaliser le cannabis (mon œil) thérapeutique . Croître le droit de cuissage déjà fortement combattu mais très implanté , par notre artiste peintre Anna Lumière, mondialement connue par ici ( et çà suffit) . Organiser et un jumelage avec Sacoué en Barousse ! (Faut – il absolument s'emmerder avec la misère des autres ?) et interdire le festival de la voyance , ce que les voyants n'avaient point prévu ! Honte à eux!

 

 

      La vraie menace du Périgordisthan du Nord, le mot d'ordre : prendre la fuite !

Pour accorder le droit d'asile il faut une loi et notre dictature participative s'en occupera:

 

 

 

  • Réquisition du Château de Montclard, même si le Baron Pierre – Henri de Grovilhac y Caldas de Monbuy n'est pas d'accord. C'est cela où frayer avec ceux du Perigordisthan du Nord. Transformons cette remarquable demeure, symbole de l'oppression et de l'exploitation de l'homme par l'homme en hospice pour les vieux et les réfugiés. Monsieur Charles Gousset, ministre de l'intérieur sera chargé d'implanter le panneau réglementaire : « Silence - Hôpital ».

  • Conditions supplémentaires pour se voir accorder le droit d'asile : savoir parler couramment l'anglais, ne pas vouloir travailler et surtout ne pas vouloir prendre le travail des autochtones. Élever au moins un cochon (ou cochonne) par an dans le seul but de promouvoir la tradition de la culture truffière et du chêne truffier , d'en tuer un par an et de le partager avec les affamés locaux.

  • Déclarer chaque bouteille de vin qu'ils débouchent et avec qui ils comptent la boire..

 

 73952606

      Ils veulent partager notre dictature et notre ivresse de vivre

Nous entrons dans une période d'austérité, de grande austérité où il sera demandée de faire des sacrifices. Faire travailler ces personnes en détresse et misérables du Languedoquisthan relèvera du défi que vous êtes capables de réaliser pour votre plus grand bonheur et intérêt!

 

Notre République Truffière Indépendante de Saint Georges de Montclard est en danger. Notre Dictature Démocratique Participative est enviée par les barbares, mais ensemble notre combat commun sauvegardera nos intérêts, nos traditions, nos institutions et surtout les privilèges !

 

 

 

    Julien van Wordragen

 

 chateau-montclard

      Château de Montclar par Anna Lumière

 

 

 

contact : collectif-artistique.sgdm@orange.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by colart24 - dans Gazette
commenter cet article

commentaires

christian 18/02/2013 17:16


Pbs avec ta boite aux lettres :


mes mails reviennent non-délivrés !


La répression s'abat déjà sur votre jeune république ?

Présentation

  • : Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • Ariane Lumen et le Blog de Colart24
  • : Informations sur l'association Collectif Artistique de Saint Georges de Montclar, activités, artistes
  • Contact

Recherche